• Caractériels

    caractère

    Certains jours comme ce matin, je me demande si nous avons engendré des petits êtres caractériels.

    Il y a le grand, qui, a la maison, est une grosse bourrique, et qui peut me tenir tête une demi-heure EASY pour une histoire de hérisson Kinder surprise jeté à travers la pièce et qu'il ne daignera pas ramasser.

    Il y a la petite, qui nous donne déjà un aperçu de ses futures colères en se jetant violemment en arrière quand elle est contrariée, comme ce matin où elle m'a fait une frayeur folle en heurtant le coin de la table à langer.

    Comment seront-ils en société ? Comment seront-ils en grandissant ? Souvent je me le demande. Déjà j'observe que chez la nounou ils sont bien différents, bien plus obéissants.

    Est-ce moi qui ne "sais pas faire" ? Se sentent-ils insécurisés, malgré les limites que nous tentons de fixer ? Ou se sentent-ils au contraire plus en sécurité à la maison au point de pouvoir lâcher les fauves ?

    Avec l'école qui approche à grands pas pour le grand, je me demande forcément comment il réagira dans une classe de 25 gamins, avec une maîtresse, ou dans une cour de récré remplie de petits monstres hurlant... Au parc, mercredi, j'ai eu un petit aperçu de son mode de défense fort original face à des enfants un peu brutes qu'il ne connaît pas : il rugit comme un lion en restant à deux mètres de distance minimum pendant 5 minutes. Puis, s'il ne s'est pas fait mordre en retour, il fonce dans le tas (enfin, sur le toboggan). Il marque son territoire, ça m'a fait sourire.

    Au moins, il montre qu'il existe, il se manifeste aux autres. Bon point. Je suis ravie qu'il ne joue pas la carte de la discrétion. Il court, il sourit, il m'appelle du haut de la cabane, il parle aux autres. Je me dis que peut-être, il ne se laissera pas marcher sur les pieds, qu'il aura ce qu'il faut de caractère pour ne pas se laisser faire. Que sa façon de s'affirmer avec nous lui servira dans la vie.

    Et puis, je pressens une humilité, une douceur, une sorte de bienveillance dans son rapport aux autres. Et mon coeur de maman me dit qu'il est un tant soit peu heureux et équilibré, qu'il ne sera pas de ces horribles personnes trop caractérielles et souvent hautaines.

    C'est tout ce que je lui souhaite.

    « Petite cousette : sa robe "Mado"Le petit plaid bicolore tricot / liberty »

  • Commentaires

    1
    Vendredi 10 Avril 2015 à 15:39
    Justine

    C'est ce que me dit la nounou de Zoé : si elle montre surtout son caractère à la maison, c'est parce qu'elle s'y sent plus en sécurité, et donc, oui elle peut out lâcher. Je vois la différence quand je la récupère le soir : c'est un petit ange qui se transforme en une seconde en diablotin, ne veut pas mettre le manteau, monte et descend les escaliers, court autour de la table. Bref, souvent la galère... et c'est pour beaucoup d'enfants ce même schéma ! Dans ces cas-là, j'essaie de détourner totalement son attention sur autre chose... et ça marche un peu. Courage, c'est sûr, ça les forge :)

    2
    Vendredi 10 Avril 2015 à 21:26
    Je pense aussi que tout cela est bien normal et qu'il n'y a pas à s'inquiéter. Les miennes aussi se permettent plus de choses avec nous qu'à l'extérieur et je préfère dans ce sens là !
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :