• Ce que vous ne lirez pas ici

    Pourquoi tu blogues ? C'est comme un journal intime ? C'est pour gagner de l'argent ? Pour être connue ? A quoi ça rime de raconter sa vie à tout le monde ? Pourquoi tu ne montres pas tes enfants, alors que tu racontes tout plein de choses sur eux ? Pourquoi tu gardes ce blog secret ? Pourquoi tu multiplies les identités sur le net ?

    Ces questions, on me les a posées, je me les suis moi-même posées aussi, un jour ou l'autre.

    Il est bien difficile d'exprimer clairement la raison pour laquelle on tient un blog, n'est-ce pas ? Pour moi, les difficultés commencent déjà lorsqu'on me demande de classer ce blog dans une catégorie. Lifestyle ? Famille ? Créa-déco ? Je ne saurais dire, sûrement parce que je parle de tout cela à la fois. Et de moult autres choses aussi.

    Pour commencer, je crois que je peux déjà rayer de la liste tout ce pourquoi je ne blogue pas. Attention, c'est un peu pavé dans la mare, cette histoire...

     

    Ce que vous ne lirez pas ici

    • Non, ce blog n'est pas un journal intime où je raconte chaque jour de mon existence.

    Ici, je parle de certaines choses personnelles, c'est vrai, mais je ne raconte pas ma vie. Il se passe tout un tas de choses dans ma famille, dans mon couple, avec mes enfants, dont je n'écris pas un mot ici. Parce que d'abord, je ne vois pas qui ça intéresserait et quel but cela aurait, de faire de cet espace un journal quotidien voire un journal intime pur et simple. Ma vie privée m'appartient, elle appartient à ma famille, et même si je dévoile des choses personnelles ici, elles sont toujours filtrées.

    • Non, ce blog ne mettra pas en avant mes enfants à visage découvert

    Sur de nombreux blogs orientés famille, les enfants sont mis en avant, via de nombreuses photos de leurs bouilles si craquantes. Je lis moi même de façon assidue des blogs que je trouve merveilleux et où les enfants font l'objet de véritables séances photos, il n'y a qu'à parcourir ma blogroll. C'est un choix. Ce n'est pas le mien.

    Je pense que nous ne maîtrisons pas ce que le net deviendra dans les années à venir. Poster des photos de mes enfants à visage découvert sur le net est quelque chose que je fais très très rarement, (et peut-être déjà trop au fond).

    Je ne veux pas que ces photos puissent un jour leur porter préjudice. Cet espace, c'est le mien, ces mots, ce sont ceux que ma voix intérieure me dicte, et mes enfants, eux, n'ont rien à voir là-dedans, ne sont pas en mesure de dire aujourd'hui s'ils acceptent de figurer ouvertement dans un espace si personnel. Ce sont des enfants, et en tant que parents, je pense que notre devoir est de les protéger.  J'ai déjà entendu des cas de photos d'enfants piquées sur des blogs à des fins horribles. Je n'ai pas envie qu'une recherche google puisse permettre à des inconnus aux intentions douteuses d'utiliser l'image de mes enfants. Un clic droit - enregistrer sous,  ou une capture d'écran, sont d'une facilité déconcertante. On ne maîtrise pas cela.

    On sait aujourd'hui aussi qu'au moindre entretien de stage ou d'embauche, on googlise les candidats. Je le fais moi-même régulièrement, et il fut un temps où j'étais hyper balaise pour retrouver des gens que j'avais perdus de vue, via les réseaux sociaux et les recherches internet. Parce qu'on connaît le nom de la sœur d'untel, le prénom de la copine de bidule, le lieu où il a vécu, l'école qu'il a fréquentée, qui était son meilleur ami, quel était son groupe de rock préféré... La seule vraie façon de ne pas retrouver quelqu'un, c'est s'il n'a pas laissé sa trace sur le net. Pas de photo, pas de facebook, pas d'article sur lui dans le journal.

    Je suis peut-être un peu parano, mais je crois vraiment qu'on ne maîtrise que trop peu ce que deviendront nos identités numériques.

    • Non, ce blog ne sera pas un espace sponsorisé

    Chaque jour, je reçois des publicités, des communiqués, des propositions de cadeaux. Evidemment, c'est parfois tentant d'accepter, j'ai même déjà reçu quelques babioles depuis que je blogue, et ça a flatté mon ego, sur le moment.

    J'envie parfois aussi ces mamans qui sont à la maison et qui parviennent à tirer un revenu de leur blog. Mais très vite je reviens sur terre. Chacun fait bien ce qu'il veut et les blogs qui ne contiennent pas de pubs deviennent très rares, c'est vrai. J'ignore si je parviendrai à tenir cet engagement sur le long terme, mais je ne veux pas de publicité ici. Ce blog, je l'ai ouvert pour moi, pour y déposer mes propres mots, pour n'y écrire que ce qui me fait plaisir. Déjà sur les blogs des autres je ne lis plus jamais les articles sponsorisés, ça me sort par les yeux. Voir dix articles à la suite sur le sèche serviettes de telle marque ou l'anti-poux de telle autre marque dans mon fil d'actus hellocoton me soule terriblement.

    Je ne veux pas lire ça chez les autres, encore moins chez moi.

     

    • Alors au fond, c'est quoi ce blog ?

    Ce blog, c'est un espace d'expression où je veux me sentir libre d'écrire ce que je veux.  C'est aussi pour cela que je reste un tant soit peu anonyme. Je sais d'expérience que si nombre de mes proches lisaient ce que j'écris ici, je m'auto-censurerais très souvent, je ne me sentirais plus libre de m'exprimer, j'aurais tout le temps peur de froisser des susceptibilités.

    Ce blog, c'est une sorte de thérapie, presque un groupe de parole, pour certains sujets. Je pense à la prématurité, à certaines expériences de maman, à mon histoire familiale. Partager ici sur ces sujets me permet de me distancier de mon vécu, poser des mots me force à prendre du recul. Être lue et commentée me permet de recevoir du soutien, des conseils, des mots gentils. Discuter avec vous, c'est échanger, et c'est bénéfique.

    Ce blog, c'est aussi un espace de partage sur tout ce qui peut m'enthousiasmer au quotidien. Mes convictions en matière d'éco-responsabilité. Mes convictions en matière d'éducation. Mon amour pour toutes ces petites choses home-made qui égayent le quotidient. Mes passions, mes hobbies.

    Le partage, la mutualisation, sont des valeurs fortes de ce 21ème siècle où l'on prend conscience que notre société moderne aux valeurs capitalistes n'a plus d'avenir. Échanger des tutoriels, partager des idées, ça aide à avancer, ça crée de la solidarité, ça aide à se sentir meilleur au quotidien, bref, c'est un merveilleux cercle vertueux, et rien que pour ça, je ne pourrais pas m'arrêter de lire des blogs et d'écrire ici.

    « Parents nés prématurémentTartines d'automne : le beurre de pomme »

  • Commentaires

    1
    Mardi 20 Octobre 2015 à 20:43
    Missbrownie
    Il faudra que je regarde sur le PC mais depuis mon smartphone, il y a des pubs sur ton blog ;) J'imagine que tu ne le sais pas.

    Je comprends ton positionnement. Quand j'ai ouvert mon blog en 2008, j'avais le même, puis j'ai changé d'avis. Je ne montre toujours pas mes enfants mais il y a de la pub. Malgré je m'appuie sur de vraies anecdotes du quotidien, je n'invente rien. Je tente de rester authentique et j'ai plus de mal avec certaines blogueuses très influentes qui oublient toujours de dire que tel jouet, poussette ou vêtements leur a été offerts.
    2
    Mardi 20 Octobre 2015 à 21:00

    Si si je sais pour les pubs sur la version mobile d'eklablog (mais si tu passes en version standard tout en bas elles n'y sont plus). Pour l'instant j'ai un peu la flemme d'exporter mon blog ailleurs sachant qu'ekla est qd même super pratique!

    J'ai remarqué que tu ne dévoilais pas tes enfants et je trouve ça top :)

    Quant à la contextualisation du sponsoring et à l'honnêteté c'est déjà un bel effort je trouve car comme tu dis tout le monde n'est pas si clair...

      • Mardi 20 Octobre 2015 à 22:06
        MissBrownie

        Dur dur d'avoir des plateformes de blog gratuites sans pub et parfois, même quand on paie, on se fait hacker et on se retrouve avec des fenêtres pop up ou des pubs à l'intérieur des billets sans les avoir mises nous même -_-

         

    3
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:36

    très intéressant ton article!

    j'ai le même souci avec l'anonymat, et en effet je m'autocensure depuis que ma mère connaît le blog :(

    bizz

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 17:24

        Ah, c'est dommage de ne plus pouvoir écrire librement... :(

    4
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 16:47

    Je fais un peu comme toi, j'ai commencé mon blog juste pour partager ma petite vie, raconter ce que j'ai envie. J'essaye de ne pas m'auto-censurer mais quand on sait que notre famille ou nos collègues nous lisent il faut toujours faire un peu attention...

    5
    Mel
    Mardi 22 Décembre 2015 à 00:44

    Je furetais à la recherche de DIY et suis tombée sur ton blog. La surprise !

    J'avais justement l'autre jour un gros débat sur ce sujet : simple férue de loisirs créatifs, je ne suis pas blogueuse mais je suis pas mal de blogs. Le hic, c'est que bien souvent, des photos de bambins (si trognons soient-ils) apparaissent. C'est tentant d'être attendri, naturel même, mais au fond, ça me dérange profondément. A force, j'ai l'impression que ces photos d'enfants cherchent à ratisser un public plus large, et que les enfants eux-mêmes deviennent presque un "produit marketing". J'exagère peut-être mais je trouve la résonance affreuse. Pourtant, je ne suis pas maman. Mais je pense comme toi qu'il y a un temps pour tout et qu'il est bien plus sage et pudique de faire le choix de ne pas montrer de visages. Je tenais à te tirer mon chapeau car j'imagine que l'envie de partager doit parfois être forte.

    L'écriture est extrêmement soignée, ce qui rend la lecture encore plus agréable. Zou, je te suis sur Instagram.

    Bonne route !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :