• Joyeux Noël !

    Je vous épargne les longs discours et vous souhaite tout( simplement le meilleur pour les fêtes de Noël ! 

    A très bientôt !


    votre commentaire
  • Dans la ville où nous habitons, nous avons la chance d'avoir une bien jolie "Cité de Noël".

    Chaque année, c'est à peu près la même chose, mais cela fait partie du charme de retrouver les décors habituels : maison en pin d'épices, ours polaires sur leur banquise, petits lutins, plan d'eau avec fontaines et boules de noël géantes...

    La patinoire, les sapins,la carrousel et une grande roue élisent domicile sur la grand place, de notre côté, c'est au chalet des succulentes gaufres liégeoises que nous nous arrêtons, quitte à avoir les doigts qui collent le reste de la promenade.

    C'est féérique...

    C'est féérique...

    C'est féérique...

    C'est féérique...

     

    Ce que j'aime dans les marchés de Noël, ce sont les regards émerveillés des enfants, mais aussi de ceux qui le sont restés. Et puis les odeurs aussi, entre le vin chaud, les gaufres, les croustillons, le pain d'épices, le sandwich alsacien (hot dog façon choucroute!), les saucissons...

    Ce que j'aime un peu moins en revanche, c'est le manque d'originalité des produits qu'on peut y acheter. Les bijoux, bibelots et autres ponchos n'ont plus grand chose d'artisanal, hélas... Mais au fond, je ne suis pas certaine qu'on y aille vraiment pour acheter - nourriture mise à part. On recherche surtout l'ambiance de Noël, les illuminations, les musiques de fêtes et les bisous du Père Noël, non ?

    C'est féérique...   C'est féérique...

    C'est féérique...

    C'est féérique...   C'est féérique...

    C'est féérique...

    C'est féérique...

    C'est féérique...

     

    Plein de belles choses à vous pour les fêtes !


    3 commentaires
  • *Avent

    Noël, c'est se plonger doucement dans une ambiance d'illuminations, d'odeurs de pain d'épices et de vin chaud. C'est s'émerveiller devant les vitrines et les décorations, et retrouver un peu son âme d'enfant.

    Chez nous, l'avent a commencé avec notre balade au marché de Noël. Il s'est poursuivi samedi par l'installation de notre sapin. Un vrai sapin, j'y tiens !

    Adventszeit *

    Adventszeit *

    Adventszeit *

     

    Noël, c'est aussi choisir avec soin les petits cadeaux que nous ferons à nos proches, en évitant au maximum les enveloppes, chèques et autres cartes cadeaux. Parce que Noël, c'est vraiment l'occasion dans l'année de faire plaisir à ceux qu'on aime avec des présents choisis pour eux minutieusement, quelle qu'en soit la valeur financière. 

    Cette année, Noël, ce sera le voir, lui, découvrir ses cadeaux au pied du sapin, pour la première fois - oui parce qu'à quatre mois de vie, il n'a pas capté grand chose l'an dernier.

    Noël, c'est aussi penser un peu à ceux qui joignent difficilement les deux bouts. C'est déposer un peu de confiture, de pain d'épices et de chocolat en plus des paquets de pâtes et des conserves qui sont d'usage lors des collectes alimentaires.

    Noël, c'est mettre sur pause les petites querelles qui nous rongent toute l'année, et profiter. Profiter des siens, profiter du rire des enfants, profiter des mets délicieux préparés pour l'occasion. Être un peu hors du temps. Et revivre chaque année ces mêmes petits instants savoureux...

    Allumer des bougies. Regarder un vieux Disney. Déjeuner avec de la coquille. Mettre une heure à monter certains jouets. Voir les petits s'amuser avec le papier cadeau. Rentrer fatigués mais heureux !


    5 commentaires
  • Ma petite revue de blogsPlusieurs articles de blogs ont attiré mon attention ces derniers temps, alors j'avais envie de partager tout cela avec vous car je suis certaine que ça peut en intéresser bon nombre d'entre vous.

    En vrac donc...

    * Petit problème de fille - vie quotidienne *

    Je ne sais pas ce qu'il en est pour vus, mais depuis l'adolesccence, j'ai une tendance à me laver les cheveux tous les deux jours environ, parce qu'entre les transports, le boulot, et ma peau de merde, j'ai les cheveux qui regraissent très très vite.

    Les coiffeurs ne cessent de nous le rabâcher : c'est un cercle vicieux, plus on se lave les cheveux, plus il faudra les laver.

    Depuis quelques années également, on va dire que j'ai une certaine sensibilité pour tout ce qui peut être un peu moins nocif pour notre corps. Je fuis comme la peste les produits contenant du paraben, par exemple, et j'essaie de ne pas investir inutilement dans des produits de beauté qui content un rein et qui ne contiennent que des saloperies.

    Cet article d'Antigone XXI m'a beaucoup intéressée.

    Elle nous explique comment elle a retrouvé des cheveux sains et moins gras en arrêtant d'utiliser les shampoings du commerce. Et franchement, quand on voit comme ses cheveux sont beauc, ça vend du rêve, non ?

    Son titre est un peu trompeur car non, elle n'arrête pas totalement de se laver les cheveux : elle continue de les mouiller, et elle donne également une recette de petite pâte à appliquer sur les cheveux une fois par mois environ. Mais bon, on est très loin du lessivage intensif de crinière que nous pratiquons toutes ou presque.

    Même si je ne suis peut-être pas prête à passer radicalement à cette technique, je pense que je vais essayer d'espacer au maximum les shampoings en me basant sur cette méthode alternative. Je vous en dirai des nouvelles !

     

    * Pour notre conscience écolo ou juste pour dire merde aux puissants qui nous prennent pour des cons *

    Cet article circule beaucoup sur le net, d'abord parce qu'il est très bien fait (vive les illustrations de Pénélope Bagieu) mais aussi et surtout parce qu'il soulève un sujet sacrément "grave" mais totalement ignoré par les médias.

    Lire tout cela m'a un peu écoeurée. Sans vouloir faire ma démago, je me demande bien quelle Terre on va laisser à nos enfants. Vraiment, plus on s'informe, et plus on se rend compte que l'humanité s'empoisonne et se suicide à petit (quoique peut-être pas si petit que ça) feu.

    Pour signer la pétition dont il est question dans l'article de Pénélope Bagieu, c'est par ici. (persévérez si ça ne marche pas du premier coup, le serveur sature parfois un peu).

     

    * Pour piocher des idées géniales pour élever nos schtroumpfs *

    J'ai un peu craqué pour le blog "Merci qui ? Merci Montessori" ces derniers temps. Car, même si je ne suis pas à 100% derrière cette pédagogie, je trouve qu'elle regorge souvent de bon sens, et qu'il y a des choses très positives à y piocher.

     

    Dernièrement, l'auteur du blog a mis à disposition un petit récapitulatif d'activités à réaliser en fonction de l'âge de l'enfant : une bonne ressource qui nous donne des idées de petites activités à faire avec son enfant, pour changer un peu de temps en temps des jouets à la con qui font du bruit ;o)

    J'avoue, je trouve ça chou aussi de suivre le quotidien de cette famille, de voir comment évoluent les enfants... C'est le côté "blogs de mamans" qui ressort là dedans aussi !

     

    Voilà, ce sera tout pour cette fois, mais je n'hésiterai pas à partager à nouveau mes coups de coeur par ici !

     


    5 commentaires
  • Il y a des périodes dans la vie où tout semble s'enchaîner sans qu'on ait le temps de toucher le sol.

    Des périodes où les occasions défilent, se suivent, sur différents pans de notre vie, où tout se bouscule, sans qu'on sache vraiment si les choses vont bien se "goupiller" ou pas.

    Des périodes de stress intense parce qu'on est dans le doute, dans l'attente, dans l'hésitation, dans l'empressement...

    Des périodes où finalement, tout semble possible...ou presque, parce qu'on a bien conscience qu'un petit grain de poussière dans l'engrenage peut tout foutre en l'air.

    Le mois de tous les possibles

     

    Chez nous, cette année, septembre semble être le mois de tous les possibles. Alors on a envie de s'emballer, de se projeter, de faire des plans sur la comète, mais la raison nous dicte de retenir notre souffle : on peine à s'endormir, on a le ventre noué par l'incertitude.

    Nous n'avons plus qu'à croiser les doigts et à espérer que les journées passeront vite et bien. Et alors, peut-être, je pourrai vous parler de plein de nouveaux projets...


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique