• Bloguer, encore et toujours...

    Depuis six ans, je consacre une part de mon quotidien à cette vitrine virtuelle qu'est le blog. Au fond, j'ignore pourquoi je le fais. Sans doute pour flatter mon ego au travers de la reconnaissance des lectrices, je ne suis qu'humaine... Mais aussi pour prendre du recul sur ce que je vis et ressens. Rien qu'en posant des mots sur le papier ou le clavier, nous prenons une distance avec les choses qui, je crois, nous permet de mieux les appréhender.

    Bloguer a fait partie de mon cheminement vers l'âge adulte : mon entrée dans la vie active, mon entrée en maternité, autant d'étapes initiatiques que j'ai exposées pour mieux les apprivoiser.

    Aujourd'hui, j'ouvre un nouveau recueil avec "Bertille en guenilles", pour retrouver un anonymat que je n'ai que trop négligé auparavant, au détriment de ma liberté d'expression. Car s'il est des choses intimes qu'il est bon d'écrire pour mieux penser, il n'est pas toujours bon qu'elles soient lues par un entourage parfois susceptible, qui va trop vite en besogne dans les interprétations et qui confronte sans cesse la blogueuse avec la fille de la vraie vie.

     

    Table rase

     

    L'idée de tout recommencer à partir de rien, d'avoir de nouveau "tout à prouver" quant à l'intérêt de ce blog, me plaît beaucoup. J'ai très envie de soigner au maximum les articles que je publierai ici, de ne garder que la "substantifique moelle" comme dit Rabelais. Envie de faire de ce blog un nouveau laboratoire d'écriture, de photo, de pédagogie, ... pour progresser, encore et toujours, dans ma connaissance de moi-même et dans l'échange avec vous qui passez par ici.

    Repartons donc de zéro, et sachons reconquérir un lectorat qui donnera à ce blog une belle et longue vie !


    6 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique