• ★·.· Home ·.·★

     

    Dix jours que nous avons emménagé dans notre nouveau chez-nous. Enfin !

    Qu'il est bon de prendre possession des lieux après les longues semaines de travaux et les deux jours de déménagement où je me suis sentie si impuissante, avec mon gros bidon, et presque dépossédée des décisions et aménagements concernant notre cocon, même si je sais que ce n'est pas tout à fait le cas.

    ★·.· Home ·.·★

    ★·.· Home ·.·★

    ★·.· Home ·.·★

    Symboliquement, cette semaine, j'ai sorti des cartons les bougies et les petites plantes pour habiller les rebords des fenêtres. Voilà, comme ça, c'est vraiment chez moi.

    Ô, bien sûr, il y a encore tout un tas de choses à ranger. Bien sûr que les finitions sont loin d'être terminées. Bien sûr que nous nous serions passés de la panne de chaudière, de la découverte d'une fosse septique non déclarée par le vendeur...

    Mais, ce que nous sommes bien ici ! Je l'ai su dès que j'ai vu notre grand bonhomme courir partout, s'approprier sa nouvelle chambre presque mieux que l'ancienne, s'éclater en jouant au ballon dans la cour...

    Dans quelques jours, quelques semaines tout au plus, notre vie à quatre débutera, dans ces nouveaux murs et sous ce toit, cette bâtisse sans prétention qui sera notre maison de famille pour de longues décennies. Une maison où résonnent déjà des rires d'enfants, les miaulements du chat, où se répand l'odeur de café le matin, où l'on s'explose les pieds en marchant sur les jouets qui jonchent le sol, où le soleil inonde un séjour où j'imagine déjà de joyeuses réunions de familles ou des dimanches pluvieux passés en pyjama dans le canapé...

    Welcome home. Welcome in our new life !


    5 commentaires
  • Il y a des périodes dans la vie où l'on découvre le vrai visage des gens. Cette face cachée de la lune qui nous est subitement rendue visible.

    Les mariages, les grossesses, les changements professionnels, les périodes de travaux ou de déménagement sont souvent l'occasion de révélations.

    Mon chéri et moi sommes actuellement dans une période de grands bouleversements, avec l'arrivée prochaine de la Demoiselle et le déménagement qui aura lieu dans les deux mois qui viennent. 

    En ce moment, ce sont surtout les travaux qui prennent du temps et de l'énergie. Dans ce contexte, il y a ceux qui proposent leur aide, à la hauteur de leurs possibilités, pas forcément gigantesques, mais l'intention y est et c'est là le principal. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. il y a aussi ceux qui ne peuvent pas être là physiquement mais dont on sait qu'ils peuvent être une oreille attentive. Il y a aussi de belles personnes qu'on ne soupçonnait pas : des collègues qu'on connaît finalement assez peu et qui prennent de leur temps pour conseiller dans les domaines qu'ils maîtrisent, fournir du matériel, etc. Et puis il y a aussi les flambeurs, ceux qui vont tout faire, qui n'écoutent rien et qui finalement vous laissent en plan au dernier moment.

    C'est fou ce que ce genre de situations peut révéler de la personnalité des gens. On voit finalement tout de suite qui a le sens service rendu, alors que d'autres en sont à à lister ce qu'ils ont fait pour vous et à vous le renvoyer à la figure dès que quelque chose ne leur plaît pas.

    Aujourd'hui, après quelques semaines de travaux et d'emploi du temps bien chargé sur de nombreux plans, nous savons à peu près sur qui compter. Nous savons qui est fiable, et qui ne l'est pas. Et ce ne sont pas toujours les personnes les plus proches en apparence qui sont là pour vous donner un coup de main ou vous tendre une oreille sans rien attendre en retour.

    Les vrais visages

    Plus généralement, ces dernières années et derniers mois, disons depuis la naissance de Little J, nous avons découvert le vrai visage d'un bon nombre de personnes. C'est parfois décevant de découvrir que certains proches ne sont que dans le jeu des apparences, dans l'illusion du matériel, alors que leur influence émotionnelle sur nous est un peu nocive, qu'ils sont incapables de partager nos petits bonheurs pour en réalité se contenter de tout critiquer. Mais la vie nous montre aussi dans ces moments que certaines relations sont plus profondes, plus fiables, que ce que l'on aurait pu croire. On ne choisit pas sa famille... heureusement que tout le panier de pommes n'est pas pourri, bien au contraire. On peut aussi tout à fait choisir avec qui tisser de vrais liens dans cette grande toile de relations familiales, amicales, professionnelles, etc.

    A l'heure où nous allons choisir les parrain et marraine de la Demoiselle, il est bon de voir clair dans ce grand méli-mélo relationnel. Nous avons beaucoup hésité, mais nous sommes à peu près sûrs de revenir aux essentiels, à ces personnes constantes dans nos vies, malgré les éventuelles distances géographiques ou temporelles.

     


    1 commentaire
  • Happy New Year !

    2014 a pointé le bout de son nez sans crier gare. Un réveillon en famille pour un anniversaire, un décompte... Cinq, quatre, trois, deux, un... Et voilà, au revoir 2013.

    2013 aura été une année PLEINE ! Une année pleine côté boulot, notre première année complète en tant que parents. Mais aussi pleine d'émotions : ce fut l'année de notre mariage, celle où nous avons lancé de nouveaux projets de famille, entre un bébé à venir et un futur déménagement, entre autres !

    Vraiment, on peut dire qu'on a bien travaillé !

    C'est avec ce soupçon de curiosité et d'excitation que j'appréhende 2014. Je me demande à quelle sauce elle nous mangera !

    L'arrivée de la Demoiselle va sans doute occuper une bonne partie de notre temps et de notre attention, voilà qui ne fait aucun doute; quant aux résolutions à prendre, j'ai décidé de laisser tomber... Avec un tas de vaisselle sale dans l'évier, et étant encore en pyjama à 16 heures, je ne me sens pas d'attaque de devenir la fée du logis cuvée 2014 !

    Je vous adresse à toutes mes meilleurs voeux pour cette nouvelle année, et j'espère vraiment que cet espace se nourrira de vos visites et qu'il poursuivra son bout de chemin aussi bien qu'il l'a commencé !

    Bien  à vous...


    2 commentaires
  • Les périodes de vacances sont pour moi l'occasion de faire un peu de shopping "superflu", j'entends par là de faire les magasins pour autres chose que des courses ou acheter des couches !

    Et parmi ce que j'aime acheter, par dessus tout, il y a les "babioles". J'adore les babioles : bijoux fantaisie, papeterie rigolote, petites bougies décoratives... 

    Habitant une ville moyenne (30 000 hbts), les magasins du centre-ville se résument  à peu près aux grandes enseignes de vêtements (Pimkie, Promod, Camaïeu...). Et à une dizaine de minutes en voiture, j'ai accès à une grosse zone commerciale avec hypermarché et autres Halle aux vêtements, Kiabi, allobébé, Maisons du Monde, l'Incroyable, etc.

    A mon grand regret, il faut rouler un bon 45 minutes au moins pour avoir accès au premier H&M, Ikea ou Hema, véritables lieux de perdition pour la vraie fille que je suis !!!

    Bref, out cela pour en venir au fait que cette semaine, j'ai découvert deux nouvelles enseignes près de la maison.

    D'abord, il y a eu "Le Bar à bijoux", en centre-ville, où j'ai eu envie d'acheter la moitié du magasin ! Je me suis raisonnée et me suis fait juste un petit plaisir à 7 €, cette jolie petite bague "Petit Chaperon Rouge" au motif un peu seventies. j'ignore si cette enseigne est répandue ou non, je parraîs peut-être sortir de mon trou, ahah !

    Babioles chéries

     

    Et puis, dans la zone commerciale non loin de chez moi, j'ai découvert un autre magasin qui au premier abord ne paie vraiment pas de mine : "Action".

    En gros, c'est une sorte de discounter dans le style du magasin de vêtements Zeeman, à cela près qu'on y trouve absolument de tout, un peu comme chez Hema, mais où tout est relativement en vrac. Cela passe par les fournitures scolaires, les petits objets de déco (bougies, cadres, vases...), les outils, les basiques en habillement (sous-vêtements, pyjamas, chaussettes), les jouets, l'outillage... Le tout est présenté dans des rayonnages on ne peut plus minimalistes, ce qui peut rebuter un peu, mais on y trouve plein de petites merveilles à des prix absolument dérisoires !

    Je me suis renseignée un peu, car ce magasin m'est paru très "nordique", un vrai mix de Zeeman et Hema. Bingo, c'est une enseigne répandue en Allemagne, aux Pays-Bas et en Belgique, elle commence à se développer dans le Nord de la France.

    J'y ai acheté quelques babioles, là encore. Ce petit lot de carnets, que j'ai customisés, ou encore ce lot de masking tape, dégotés chacun à moins de 1 euro le lot !!!

    Voilà qui en bouche un coin, quand on voit le prix d'un rouleau de masking tape ou d'un malheureus carnet sur les boutiques en ligne de papeterie tendance, sans citer de nom.

    Babioles chéries

    Babioles chéries Babioles chéries

    Babioles chéries

     

    J'y ai aussi trouvé un mini agenda et un set de papier à lettre tout aussi mignons, mais c'est pour offrir et je les ai emballés avant de faire les photos...

    Si vous voyez un "Action" fleurir près de chez vous, foncez !


    3 commentaires
  • Un doux anniversaire 

     

    La journée d'hier fut un peu particulière, un peu spéciale au milieu des autres fêtes de fin d'année, elle fut celle où j'ai soufflé une bougie supplémentaire.

    Le seul cadeau que j'ai vraiment demandé à Monsieur mon chéri, c'était de se prendre un peu de temps pour nous. Cadeau précieux que j'ai essayé de savourer jusqu'à la dernière seconde.

    Rien de tel qu'un bon restaurant et qu'un ciné en amoureux pour se rappeler l'importance des petits moments en couple.

    Outre le fait que j'ai mangé à m'en faire péter la panse copieusement et que le film, Casse-tête chinois, était pile le genre de projection dont j'avais envie, c'était bon de partager ces plaisirs tout simples.

    La pluie de cadeaux de la part des proches s'est également poursuivie, après un Noël où nous avons été bien gâtés, je sais qu'elle se poursuivra encore demain.

    Chanceuse que je suis, j'ai eu, entre autres, un bon pour un massage de 45 minutes, un super fait-tout pour faire de la bonne popotte, et des gourmandises vraiment exquises !

    Je ne résiste pas à l'envie de vous montrer cette petite boîte d'oursons qui m'a rendue tellement...guimauve !

     

    Un doux anniversaire

    Un doux anniversaire Un doux anniversaire

    Un doux anniversaire

      

    Je n'ai jamais vraiment fêté mon anniversaire quand j'étais enfant, car c'était compliqué d'organiser un goûter en plein milieu des vacances de Noël, et la date était souvent noyée, même en famille, dans le branle-bas-de-combat des fêtes de fin d'année. Alors maintenant qu'il paraît que je suis grande, je tiens à faire un petit quelque chose pour "marquer le coup", histoire de rattraper un peu les occasions loupées.

    Oui, je suis encore une enfant, là, tout au fond, même si j'ai des responsabilités de maman et un âge qui va commencer à tendre vers la trentaine.

     


    3 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique