• La troisième séparation

    La troisième séparation

    Pour certains enfants, l'entrée à l'école est la première vraie séparation avec leur maman. C'est une étape importante, presque cruciale, un premier nouveau rythme, une première perte de repères. Chez nous, l'entrée à l'école sera la troisième grande séparation dans la vie de notre crapaud, et elle semble se profiler comme la plus sereine.

    Bien sûr que ça me fait un petit pincement au cœur de me dire que mon bébé n'en est plus tout à fait un et qu'il entre à l'école. Mais quand je regarde le chemin parcouru, je sais que mon petit garçon est bien armé pour vivre cette étape avec sérénité.

    Je regarde dans le rétroviseur et je vois ce petit être recroquevillé qui m'a été enlevé bien trop tôt pour finir de grandir dans une boîte en verre. Ces longs premiers mois d'examens, de peurs, de fragilité. Elle fut violente, cette première séparation. A peine avions nous sorti la tête de l'eau que je devais le laisser en nounou et reprendre le travail. Ce fut difficile, émotionnellement, mais cela s'est très bien déroulé, et mon crapaud a passé près de trois années chez une nounou en or.

    Alors que nous venons de visiter l'école, que nous avons découvert cet univers nouveau où il évoluera dans les années qui viennent, j'ai un regard très tendre pour mon oisillon qui, malgré les gros câlins qu'il réclame encore, me semble prêt à apprendre à voler.

    Nous n'avons pas précipité son entrée à l'école, nous avons sagement attendu ses trois ans, et je suis certaine que nous avons fait un très bon choix. Pendant l'année qui s'est écoulée, nous avons eu un petit garçon très anxieux, assez colérique, mais depuis quelques semaines, tout semble beaucoup plus apaisé.

    Les colères se font plus rares, les câlins plus intenses, les peurs moins nombreuses, et ce petit garçon enthousiaste m'a fait comprendre lors de la découverte de sa future classe qu'il était prêt pour ce nouveau cap, que je pouvais le laisser l'esprit serein, quand il m'a dit : "Pars au travail, maman!".

    Ce n'était qu'une répétition, un avant goût, alors nous avons quitté l'école tous les 4, main dans la main, samedi matin, le cœur léger et le sourire aux lèvres.

     

    « L'été peut arriver2 mois de running : on fait le point »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Juin 2015 à 21:55

    c'est toujours un grand moment la rentrée en petite section!! moi aussi je pense que Broutille est prête! verdict en septembre!

    2
    Mardi 30 Juin 2015 à 08:46

    Lily J a fait 2 demi-journées d'adaptation à l'école, elle a beaucoup aimé et cela s'est hyper bien passé. Elle qui adore apprendre a été comblée !!! Par contre, la phase des peurs et angoisses a débuté depuis seulement 2 mois, et elle n'est pas encore passée... Du coup, j'ai mis la propreté en stand by, trop angoissant pour elle. On fera un nouvel essai en Août, sinon je tenterai l'effet "école", je ne vois plus que ça...

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :