• Les vrais visages

    Il y a des périodes dans la vie où l'on découvre le vrai visage des gens. Cette face cachée de la lune qui nous est subitement rendue visible.

    Les mariages, les grossesses, les changements professionnels, les périodes de travaux ou de déménagement sont souvent l'occasion de révélations.

    Mon chéri et moi sommes actuellement dans une période de grands bouleversements, avec l'arrivée prochaine de la Demoiselle et le déménagement qui aura lieu dans les deux mois qui viennent. 

    En ce moment, ce sont surtout les travaux qui prennent du temps et de l'énergie. Dans ce contexte, il y a ceux qui proposent leur aide, à la hauteur de leurs possibilités, pas forcément gigantesques, mais l'intention y est et c'est là le principal. Les petits ruisseaux font les grandes rivières. il y a aussi ceux qui ne peuvent pas être là physiquement mais dont on sait qu'ils peuvent être une oreille attentive. Il y a aussi de belles personnes qu'on ne soupçonnait pas : des collègues qu'on connaît finalement assez peu et qui prennent de leur temps pour conseiller dans les domaines qu'ils maîtrisent, fournir du matériel, etc. Et puis il y a aussi les flambeurs, ceux qui vont tout faire, qui n'écoutent rien et qui finalement vous laissent en plan au dernier moment.

    C'est fou ce que ce genre de situations peut révéler de la personnalité des gens. On voit finalement tout de suite qui a le sens service rendu, alors que d'autres en sont à à lister ce qu'ils ont fait pour vous et à vous le renvoyer à la figure dès que quelque chose ne leur plaît pas.

    Aujourd'hui, après quelques semaines de travaux et d'emploi du temps bien chargé sur de nombreux plans, nous savons à peu près sur qui compter. Nous savons qui est fiable, et qui ne l'est pas. Et ce ne sont pas toujours les personnes les plus proches en apparence qui sont là pour vous donner un coup de main ou vous tendre une oreille sans rien attendre en retour.

    Les vrais visages

    Plus généralement, ces dernières années et derniers mois, disons depuis la naissance de Little J, nous avons découvert le vrai visage d'un bon nombre de personnes. C'est parfois décevant de découvrir que certains proches ne sont que dans le jeu des apparences, dans l'illusion du matériel, alors que leur influence émotionnelle sur nous est un peu nocive, qu'ils sont incapables de partager nos petits bonheurs pour en réalité se contenter de tout critiquer. Mais la vie nous montre aussi dans ces moments que certaines relations sont plus profondes, plus fiables, que ce que l'on aurait pu croire. On ne choisit pas sa famille... heureusement que tout le panier de pommes n'est pas pourri, bien au contraire. On peut aussi tout à fait choisir avec qui tisser de vrais liens dans cette grande toile de relations familiales, amicales, professionnelles, etc.

    A l'heure où nous allons choisir les parrain et marraine de la Demoiselle, il est bon de voir clair dans ce grand méli-mélo relationnel. Nous avons beaucoup hésité, mais nous sommes à peu près sûrs de revenir aux essentiels, à ces personnes constantes dans nos vies, malgré les éventuelles distances géographiques ou temporelles.

     

    « Les bocaux animauxApprivoiser les gestes et l'espace - Graphisme # 2 »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Mardi 4 Mars 2014 à 11:39

    comme ce billet est juste!!!! j'ai aussi ressenti cela quand j'allais au plus mal après ma 2nde fausse-couche. Très déçue par certaines amies 'proches', épatée par d'autres qui l'étaient moins. Comme toi, cela m'a permis de choisir la marraine de ma fille, celle qui a pleuré avec moi; puis m'a accompagnée, prise par la main, et soutenue par sa présence. Courage pour les prochains mois!

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :