• Mes petits cotons lavables DIY

    Mes petits cotons lavables

     

    Des cotons démaquillants lavables, j'en avais déjà cousus il y a 4 ou 5 ans, mais je ne les avais alors pas vraiment adoptés.

    Aujourd'hui, je n'ai pas pour autant inventé l'eau chaude, mais j'ai le recul sur les erreurs que j'avais faites à l'époque :

    - J'étais partie sur un format rond de demakup : c'était trop petit, et galère à coudre.

    - Je les lavais en machine et j'avais tendance à les perdre entre le panier de linge sale, la machine et le sèche-linge, même si j'ai essayé de les mettre dans un filet, au final, je les égarais. 

    - Conséquence du tiret précédent : j'en avais cousu trop peu.

    - J'avais utilisé du tissu éponge classique : c'était très rêche, surtout pour les yeux

    - Le lavage en machine ne rendait pas les cotons très nets : les traces de mascara restaient incrustées et les disques finissaient tout gris.

    Maintenant que vous savez tout ce qu'il ne faut pas faire, je vais vous dire comment j'ai corrigé mes erreurs et surtout comment j'en suis venue à les utiliser VRAIMENT !

    Côté matériel, j'ai investi dans un coupon de tissu éponge très doux en bambou. Contrairement à ce qu'on pourrait croire, le prix n'est pas excessif (je n'en ai pas eu pour 10€ livraison comprise) et ça se trouve facilement sur des sites comme A little Mercerie. Pour le verso, j'ai utilisé des chutes de tissus fins en coton.

    Mes petits cotons lavables 

    Tissu éponge en bambou : beaucoup plus fin et doux que l'éponge classique.

    Mes petits cotons lavables

     

    La marche à suivre n'est pas sorcière :

    on épingle le tissu éponge et la doublure envers contre envers, on découpe des carrés et on les coud au point zig zag sur tout le tour. J'ai opté pour les coutures apparentes pour ne pas m'embêter, et ça convient très bien.

    Mes petits cotons lavables

     Autre point sur lequel j'ai progressé : le nettoyage ! J'ai décidé de ne plus les laver en machine pour ne plus les perdre. La lecture de cet article de Rose Cocoon m'a donné l'idée de tester le nettoyage au fur et à mesure, à l'ancienne, avec un savon de marseille. Et Bingo !  Voilà qui prend 30 secondes, ça nettoie parfaitement, je n'ai qu'à les laisser sécher dans la salle-de-bains et avec le recul, je me dis que ça laisse moins de cochonneries sur les cotons (donc sur ma peau) que la lessive en bidon !

    Du coup, on les utilise aussi pour nettoyer les fesses de bébé vu qu'on en a d'avance, ne les perdant plus ! Et tout le monde y gagne, notre peau, notre porte-monnaie, et aussi la nature, car c'est surtout pour ça qu'on le faisait au départ, non ?

    Mes petits cotons lavables

    « La révolution des goûters !Un siècle, c'est ce qu'il faut pour oublier ? »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 29 Septembre 2015 à 15:19
    Banoffee

    Héhé, j'en utilise depuis 6 ans alors je connais ce cheminement :) (il y a une fournée aussi que j'ai teinte après que le tissu éponge soit devenu gris)

    2
    Jeudi 1er Octobre 2015 à 11:42

    J'ai tout juste cousu les miens ! J'ai choisi du polaire et du petit velours, ça marche bien aussi. Merci pour l'astuce "nettoyage", pour le moment pas de souci mais si c'est le cas, je sais comment réagir !

    3
    Jeudi 5 Novembre 2015 à 16:48

    Ils sont vraiment super beaux ! Je pense qu'un de ces jours il faudrait que je me mette à la couture ! 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :