• Muffins croquants citron & amandes { Les goûters maison }

     

    Me voilà de retour avec une petite recette facile pour un goûter gourmand !

    Depuis les vacances de Noël, nous tournons avec les mêmes recettes déjà parues précédemment ici, ainsi qu'avec des goûters tout simples à base de pain et de confiture. Mais je commence à sentir une petite lassitude chez les enfants : il était temps de chercher de nouvelles saveurs !

    Aujourd'hui, je vous propose donc une recette de petits muffins : je favorise toujours les petites portions individuelles quand je sais que les goûters seront emportés à l'extérieur. Toutefois, rien n'empêche de réaliser ces muffins dans un simple moule à cake ou à manqué pour en faire un gâteau familial ! (la cuisson sera juste plus longue)

    Muffins croquants citron & amandes { Les goûters maison }

     

    Ingrédients* pour une dizaine de muffins :

    100 g de beurre  /  90 g de sucre  / 3 œufs  / 220 g de farine (ici, j'ai fait moitié moitié avec de la farine semi-complète)    /  1 sachet de levure  /  un sachet de sucre vanillé  / 40 g d'amandes effilées grillées / le jus d'un citron + un peu de zeste

    Préparation : 

    Préchauffez votre four à 180°C.

    Dans une jatte, battez le beurre ramolli avec le sucre et les œufs quelques minutes. Ajoutez la farine, la levure, le sucre vanillé, le jus du citron et le zeste. Concassez grossièrement les amandes et ajoutez les à la pâte. Mélangez. La pâte n'a pas besoin d'être très lisse.

    Répartissez dans les moules à muffins. Enfournez 12 à 15 minutes à 180°C.

    Muffins croquants citron & amandes { Les goûters maison }

    Muffins croquants citron & amandes { Les goûters maison }

    Muffins croquants citron & amandes { Les goûters maison }

    Ces petits muffins sont à la fois frais et croquants, grâce à l'association du citron et des amandes, qui fonctionne toujours très bien !

    * Dans la mesure du possible, j'utilise pour mes recettes des ingrédients bio, conditionnés dans des emballages recyclables ou achetés en vrac, et provenant, pour les œufs et le beurre notamment, de producteurs locaux. Une bonne façon d'allier le plaisir d'un gâteau maison à une alimentation plus saine et responsable !

     


    2 commentaires
  • Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

    En vrai, je triche un peu, il s'agit plutôt des dernières cousettes de 2015 ! 

    Mon anniversaire fin décembre fut l'occasion d'investir dans une nouvelle machine à coudre, une Toyota Super Jeans qui fait très très très bien son job, et qui m'a donné de la motivation à revendre pour plein de projets couture !

    Après avoir découvert les patrons République du Chiffon grâce aux jolies cousettes de Justine, j'ai décidé de me lancer sur une version enfant pas trop compliquée, la robe "Mini Marthe".

    j'ai suivi le patron taille 2 ans pour la première robe, avec un lainage violet foncé à pois. J'ai trouvé le patrons très simple à suivre, j'ai juste un peu merdouillé pour coudre mon zip afin qu'il tombe bien. J'ai bricolé un peu pour rattraper l'écart au niveau de ma bande de propreté, qui du coup n'est pas si propre que ça, ahah ! 

    Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

     

    Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

     

    Ravie de ce patron, mais frustrée car la robe est encore trop grande pour ma belette, j'ai décidé de coudre une deuxième mini Marthe (version blouse cette fois), plus petite, dans un joli tissu satiné vintage que m'a donné ma mamie. J'ai par la même occasion corrigé mes erreurs et réalisé un zip beaucoup mieux fini !

    Je ne sais pas vous, mais moi je suis juste fan de ce tissu un peu kitsch mais trop mignon avec ses petits lapins rétro ! On ne le voit pas sur les photos ci-dessous mais j'ai réalisé une bande de propreté au niveau du col et une seconde sur l'ourlet du bas avec un biais rose clair à pois blancs : le petit détail qui tue et qui donne à ce petit haut un côté baby doll à croquer !

    Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

    Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

    Premières cousettes de l'année : Mini Marthe

     

    J'espère vous montrer un peu plus souvent des vêtements cousus main par ici, même si le temps manque, comme toujours, le goût d'en faire plus est bien là !


    5 commentaires
  • DIY : Le pot de gratitude

    Et si en 2016 on se réjouissait simplement de ce que la vie nous donne ?

    Au lieu de prendre des tas de résolutions pour changer sa vie, au lieu d'adresser des vœux, de bonheur, de santé, d'argent, comme si nous n'avions rien de tout cela, si on prenait le temps d'être heureux de ce qu'on a, et de ce qu'on vit, surtout ?

    Alors pour 2016, je vous souhaite que la vie ne vous retire rien ni personne de ce qui vous est cher, et je vous souhaite de profiter, de vivre, simplement mais sûrement !

    Ce petit DIY tombe à point nommé, me direz-vous ! Je partage avec vous le premier petit bricolage maison de l'année : notre "pot de gratitude". On est d'accord, le nom de ce petit objet est fort laid, mais le principe est simplissime et formidable !

    On prend un pot, un bocal, une boîte, peu importe, et on y place précieusement tous les petits signes, les petits objets, les photos, qui nous font penser aux bons moments passés au jour le jour. Ce peut-être tout et n'importe quoi : des billets de spectacle, la note d'un restaurant, un caillou ramassé lors d'une balade en famille, un brin de laine restant d'un magnifique ouvrage que vous avez tricoté, votre marque-place lors d'un repas de famille, un article de journal, une feuille d'arbre, un trèfle à quatre feuille... Tous les petits bidules qu'on ne veut pas jeter mais qu'on ne sait jamais où mettre, finalement ! Et puis, le soir du 31 décembre prochain, vous ouvrirez le pot et sortirez tous ces souvenirs des doux moments vécus cette année, pour vous les remémorer, et "remercier" la vie de vous avoir permis de vivre ces petits bonheurs ! 

    Quand on sait comme le négatif a tendance à prendre toute la place dans nos vies, qu'il est bon de garder une trace des petits bonheurs !

    Pour notre petit pot aux souvenirs, nous avons fait très simple : un bocal en verre, de jolies étiquettes et un petit brin de baker twine, le tour était joué !

    DIY : Le pot de gratitude

    DIY : Le pot de gratitude

    DIY : Le pot de gratitude DIY : Le pot de gratitude

    DIY : Le pot de gratitude

    DIY : Le pot de gratitude

     

    Il ne me reste qu'à vous embrasser bien fort pour cette nouvelle année qui commence ! 

    Et surtout, n'hésitez pas à partager vos jolis pots à souvenirs !


    7 commentaires
  • Alors que cette année 2015 touche à sa fin, l'heure est venue de jeter un œil dans le rétroviseur!

    2015. Année barbare pour notre pays. Année barbare pour le Proche-Orient, d'où fuient encore des milliers de personnes. Je crois que jamais jusqu'à présent je n'avais ressenti à ce point l'état de crise dans lequel notre société se trouve. Economie, écologie, flux migratoires, droits de l'homme, conflits religieux, obscurantisme : plus rien ne semble tourner rond, et sur ces plans, j'ai dû mal à croire que 2016 changera grand chose... Ne me remerciez pas pour l'optimisme !

    Sur le plan personnel, 2015 m'a d'abord semblé être une année "pépère" où il ne s'était pas passé grand chose. Et puis en y regardant de plus près, ce fut tout de même une année fort riche !

    Premier anniversaire de notre Hirondelle et tout un tas d'étapes franchies. C'est elle qui a le plus changé de nous quatre . Forcément, à Noël dernier elle avait 8 mois, elle en a aujourd'hui 20, l'âge qu'avait son frère quand elle est née! En 2015, mon bébé est devenu une petite fille. Elle a appris à se mettre debout, à marcher à quatre pattes puis sur ses deux jambes. Elle est passée dans un lit de grande. Elle fait pipi sur les toilettes. Elle s'est dégourdie au point de grimper partout et d'être une vraie cascadeuse. Elle nous a fait un boum de langage considérable, si bien qu'elle fait aujourd'hui des petites phrases et qu'on comprend presque tout ce qu'elle nous raconte. Sa personnalité se dessine : elle est assez réservée avec les gens qu'elle connait peu, mais très pitre avec nous, c'est une vraie casserole de lait sur le feu, qui monte très vite en énervement mais qui se calme également très vite, et surtout c'est la petite fille la plus câline du monde! 

    2015 fut aussi l'année de la première rentrée pour le Crapaud. Acquisition de la propreté en amont, boum langagier également ! Depuis septembre, je me rends compte qu'il a énormément progressé sur le plan "social". Lui qui pleurait tous les matins le premier mois d'école y va aujourd'hui le cœur léger et dit enfin bonjour à sa maîtresse. Il s'est fait un "meilleur copain", Lucas. Il gère plutôt bien désormais sa fatigue et semble plutôt satisfit de manger à la cantine. Côté apprentissages, il me fascine par son intérêt pour les nombres,  les formes, mais aussi par sa curiosité folle ! En découlent tout un tas de questions existentielles qui nous mettent à rude épreuve ! Le fameux âge des "pourquoi" ! Côté caractère, mon crapaud reste un grand angoissé, un brin provocateur, mais dont les crises se sont énormément calmées, et ça fait sacrément du bien ! En parallèle il devient de plus en plus câlin, et ça fait aussi sacrément du bien !

    Concernant les adultes, nous avons fêté nos 10 ans d'amour, nous avons effectué les travaux de notre salle-de-bains, ce que j'appelais le "gros morceau" des travaux. Sur le plan professionnel en revanche nous sommes en stagnation, mais la stabilité a parfois du bon ! Notre vie quotidienne quant à elle a vu quelques ajustements afin que chacun s'épanouisse : remise à la course et café-tricot pour moi, soirées jeux entre copains pour lui, et une bonne dose de fait-maison et d'éco-responsabilité pour tous les deux.

    Ô, il y aurait en fait tout un tas de choses infimes à dire sur cette année, quand j'y réfléchis ! Des petits bébés dans notre entourage, des retrouvailles, des annonces de maladies chez des proches beaucoup trop jeunes pour vivre ça, des réunions de famille joyeuses, des mises au point beaucoup plus moroses avec d'autres personnes...

    De tout cela, il nous reste à tirer des leçons afin d'entamer 2016 de la meilleure façon possible ! Mais ce sera l'objet d'un autre article !

     

    À la veille de 2016

    Je vous souhaite un merveilleux réveillon, profitez bien des êtres chers à vos cœurs et faites attention à vous sur la route, car vous êtes, vous aussi, cher(e)(s) à tout un tas de personnes !

     


    2 commentaires
  • Que ce soit par conviction ou par souci de santé, j'essaie de faire attention aux cosmétiques qui entrent dans notre salle de bains.

    Ma peau et celle des enfants sont assez réactives, alors on essaie d'éviter les gels douche et shampoings aux senteurs farfelues et aux compositions douteuses. Je reviens finalement assez naturellement vers des savons, de Marseille ou d'Alep, des basiques qui ne laissent jamais de mauvaise surprise. 

    Côté cheveux, mon problème du moment est d'avoir un cuir chevelu très sec et irrité, alors je cherche un moyen d'y remédier et je ne crois pas que le shampoings classiques du commerce m'apporteront une solution durable, hélas.

    Entre mes pérégrinations au supermarché bio et les cadeaux du Père Noël qui sont tombés tout pile, me voilà donc avec ces nouveaux produits que je teste depuis quelques jours :

    Les petits nouveaux "slow" dans ma salle de bains

    Il s'agit, pour les cheveux, de Ghassoul, et pour le corps, de savons au lait d'ânesse.

    Le Ghassoul est une argile volcanique du Maroc, qui nettoie par un phénomène mécanique d'absorption des graisses et des impuretés. Celui que j'ai trouvé, de la marque Logona, se présente dans une boîte en carton qui ressemble à une boîte de sel de cuisine. Le Ghassoul est ici proposé pur, sous forme de poudre marron. On mouille les cheveux puis on y applique une noix de poudre tout en massant la chevelure. Comme il ne contient pas de tensio-actifs, il ne mousse pas, c'est donc un peu déstabilisant, mais c'est ce qui permet aussi de ne pas irriter le cuir chevelu ! 

    L'emballage de ce Ghassoul Logona est en carton, donc recyclable, à l'exception d'un petit couvercle verseur en plastique. 

    Côté savons, il s'agit d'un cadeau que j'ai reçu pour Noël. Outre le côté naturel de ces savons, sans paraben et composés d'au moins 10% de lait frais d'ânesse, j'aime beaucoup le concept de la marque : Flor'ânesse. 

                                           Les petits nouveaux "slow" dans ma salle de bains

    Ces savons sont produits à l'Asinerie des petites fleurs, à Rebreuve-Rachicourt, soit à une quinzaine de kilomètres de chez moi : c'est toujours sympa d'acheter local ! Le lait d'ânesse utilisé pour les cosmétiques de la marque provient drectement de l'élevage d'ânes du producteur. Côté emballages, certains de leurs cosmétiques sont dans des emballages plastiques classiques mais ils vendent aussi les savons sans emballage, et ça, j'aime !

    Parmi mes savons à l'Ylang-ylang, à l'Onagre et à la fraise, j'ai pour l'instant testé le dernier, et j'adore déjà l'odeur, qui me rappelle celle d'une glace lactée à la fraise, miam !

    J'ai également testé le ghassoul deux fois, mais je n'ai pas encore assez de recul. Je peux toutefois vous dire que mes cheveux ont un aspect bien propre mais un peu sec, et que ce lavage garde mes frisottis, ce n'est pas du tout lissant ou du moins gainant comme le serait du henné. Affaire à suivre, mais je crois que je vais devoir le combiner à des soins à base d'huiles.

    Les petits nouveaux "slow" dans ma salle de bains

    Connaissez-vous ces produits ? Les avez-vous déjà testés ?

     


    2 commentaires