• Running : pensez au podologue !

    Celles qui me suivent sur instagram savent que depuis quelques semaines, j'ai du mal à reprendre les séances à cause d'un genou capricieux. 

    En effet, bien que n'ayant aucune douleur au repos ni en début de course, je suis obligée de m'arrêter au bout de 2 km environ, gênée par une douleur à l'extérieur du genou droit. Sans savoir d'où vient le problème, mais sachant toutefois que j'ai le pied creux et les genoux en-dedans, j'ai choisi de prendre rendez-vous chez le podologue pour faire un petit bilan.

    Running : l'importance d'une consultation avec un podologue

    (photo domaine public)

    Grand bien m'en a fait !

    Contrairement à ce qu'on pourrait croire, un "pédicure-podologue" ne s'occupe pas seulement du soin et de la posture des pieds. Ma praticienne, qui est spécialisée en pédo-podologie ainsi que formée régulièrement aux questions de la podologie et posturologie du sport, a passé 1h30 à faire un bilan complet de ma posture, en se basant sur plusieurs choses :

    - elle a d'abord discuté avec moi des raisons de ma consultation, pour savoir où j'avais mal, dans quelles circonstances, avec quelles chaussures je courais, etc. Elle m'a aussi posé beaucoup de questions sur l'histoire de mon corps : les traumatismes, fractures, blessures éventuelles, les opérations, les cicatrices... Car je l'ignorais, mais même une cicatrice d'appendicite peut créer des tensions dans la posture ! 

    - elle m'a regardée marcher, puis a observé ma posture, ma gestion de l'équilibre sur un pied, etc, pour évaluer mes besoins en terme de semelles afin de corriger les petits problèmes biomécaniques,

    - enfin elle m'a beaucoup manipulée, un peu à la façon d'un ostéopathe, effectuant des points de digitopuncture sur les blocages repérés. Elle n'utilise pas d'aiguilles mais un petit "stylet" (je ne sais pas comment ça s'appelle en vrai) métallique avec lequel elle appuie sur des points, des ligaments...

    Après 1h30 dans son cabinet, je sais que je n'y suis pas allée pour rien.

    Déjà, sur le plan biomécanique, j'avais besoin de corrections au niveau du pied pour améliorer le fonctionnement de mes articulations (pied, cheville, genou) et mon équilibre.

    Ensuite, ce qui m'a le plus épatée, c'est la manipulation et la digitopuncture. Elle a décelé un gros blocage que je ne soupçonnais pas au niveau de ma cheville droite, a repéré un point douloureux près de ma hanche qui s'est résolu après qu'elle eut fait deux points de digitopuncture au niveau de mon pied et de ma cheville, et un au niveau de mon mollet. Elle m'a parlé de médecine chinoise, de flux chauds et froids, etc, je n'ai pas tout compris mais apparemment elle m'a bien débloquée !

    Ensuite, elle a trouvé un blocage important au niveau de mon coccyx qui affecte ma posture et m'a demandé si j'avais eu un traumatisme à ce niveau. Oui, à bien y réfléchir, la chute dans le couloir du collège quand j'avais 11 ans et qui m'avait bien fait mal au derrière pendant 15 jours, je m'en souviens car manque de bol, en sport on faisait lutte et j'avais hyper peur de tomber sur les fesses ! Je traînais ça depuis 15 ans, mon corps avait appris à faire avec ! En me manipulant, elle m'a expliqué qu'une correction au niveau du pied débloquait mon coccyx qui débloquait mon dos à son tour : wahou, le corps humain c'est un truc de fou quand même !

    Enfin, ma zone sacropelvienne ayant pas mal morflé avec une appendicite et deux césariennes, elle m'a un peu manipulée à ce niveau aussi pour voir si mes cicatrices n'affectaient pas ma posture.

    Je ne sais pas si c'est dans la tête mais quand je suis sortie de mon rendez-vous, je me sentais déjà un peu mieux, moi qui ai le dos tendu depuis quelque temps.

    J'ai été épatée dans tous les cas de voir comme le pied pouvait affecter la posture jusqu'en haut du corps, dans un sens comme dans l'autre, et j'espère désormais que mes semelles m'apporteront un vrai confort dans ma foulée.

    Avec le recul, je trouve dommage d'avoir attendu cette douleur pour avoir fait la démarche de prendre rendez-vous. C'est un peu comme l'ostéopathe, on ne devrait pas attendre d'avoir mal pour y aller...Le corps humain est une grosse machine, qui certes sait d'adapter quand des petits mécanismes dysfonctionnent, mais qui a franchement besoin d'une révision de temps en temps !

    J'attends désormais mes semelles pour réessayer de courir tranquillement, et je vais peut-être aussi changer de baskets car là aussi, la podologue a pu me conseiller ! 

     

    « Le placek délicieux { Les goûters maison }Nos premiers yaourts maison »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Mercredi 23 Septembre 2015 à 19:03

    C'est marrant moi aussi j'ai décider de prendre rdv chez un podologue ce mois ci. Je cours depuis deux et quelques genes sont apparues et je voudrais pas les aggraver. En te lisant, j'espère que le podologue pourra m'apporter une aide!


    A bientot

    2
    Anne
    Vendredi 24 Mars à 10:02

    Bonjour,

    J'aimerais beaucoup avoir les coordonnées de ta podologue si elle habite sur Paris ? 

    Merci beaucoup !!

     

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :